LES TROPHÉES FRANCOPHONES, FER DE LANCE DU CINÉMA DE LA FRANCOPHONIE !

Une nouvelle constellation cinématographique

Les Trophées Francophones du Cinéma, organisés par l’Association des Trophées Francophones du Cinéma (ATFCiné), association sans but lucratif, ont pour vocation la mise en valeur de la production cinématographique des pays de la francophonie, à l’occasion d’une manifestation annuelle clôturée par une remise de prix distinguant les cinéastes, les comédien·ne·s, les technicien·ne·s et les films les plus remarquables de l’année écoulée.

Nés en 2010 du désir d’un groupe de responsables de festivals, d’académies et d’institutions culturelles française, canadienne, belge et luxembourgeoise de « créer » une constellation cinématographique francophone, les Trophées s’engagent lors de chaque édition depuis la toute première à Dakar en 2013 à encourager et à promouvoir la diversité et la liberté de création cinématographique au sein des territoires francophones.

Avec ses moyens et le précieux soutien de nombreuses institutions publiques et centres du cinéma de pays francophones, les Trophées cherchent à capter l’attention des publics en adoptant une politique volontairement évènementielle qui se traduit par la programmation de séances de projections gratuites en salles ou en plein air, de rencontres avec des professionnel·les du cinéma sous la forme de masterclasses ou ateliers, et de séances de découvertes dédiées aux publics scolaire et universitaire. 

En point d’orgue, une cérémonie de remise de Trophées vient mettre fin à l’année du cinéma francophone en attribuant neuf prix à l’occasion d’une soirée de gala qui se veut être un moment festif. Largement médiatisée via les chaînes nationales des pays hôtes et en quasi-intégralité sur TV5Monde, ce rendez-vous annuel de la diversité cinématographique francophone se déroule en présence de célébrités internationales confirmées et de jeunes talents en devenir, tous originaires des quatre coins du monde de la francophonie.

En assurant la promotion de ces films, les Trophées ambitionnent par ailleurs de donner à comprendre, à travers des narrations et des formes souvent singulières, les modes de vie et les réalités propres à chaque société. C’est principalement ce qui fait la richesse et la diversité de ces cinémas francophones.


Après Dakar, Paris, Abidjan, Beyrouth, Yaoundé et Saint-Louis (du Sénégal), les Trophées Francophones du Cinéma se sont installés à Kigali en 2020 pour deux éditions suite à l’invitation des autorités rwandaises en charge de la Culture et au souhait de l’ATFCiné de s’inscrire dans des démarches de partenariats plus structurels et durables.

Les objectifs 

PROMOUVOIR le cinéma et la langue française comme vecteurs de la diversité culturelle et linguistique, de la liberté d’expression et de création, et du respect mutuel entre les cultures,


CONSTITUER chaque année un panorama représentatif de la diversité de la production cinématographique des pays de la Francophonie,


RASSEMBLER un jury de professionnels du cinéma francophone qui choisit par ses votes les artistes et les films récompensés par les Trophées,


DÉCERNER chaque année neuf prix dédiés au cinéma des pays de la Francophonie, les Trophées Francophones du Cinéma, distinguant des œuvres et des artistes de la production cinématographique de ces pays,


ORGANISER à chaque édition dans le pays d’accueil une manifestation exceptionnelle autour de la projection de films finalistes et de la Cérémonie de remise des Trophées aux lauréats,


DIFFUSER chaque année à la télévision et sur Internet la Cérémonie de remise des Trophées Francophones du Cinéma de façon à lui assurer la plus large audience auprès des francophones du monde entier,


METTRE EN LUMIÈRE la dynamique de la filière cinéma et audiovisuelle du pays d’accueil.

 


 

La refonte d’ATFCiné et des Trophées 

Depuis 2019, après le report de la 7ème édition et la décision de recentrer toutes les activités d’ATF-Ciné et de déplacer son siège social en Belgique, les Trophées ont souhaité modifier leur modèle en orientant de façon plus spécifique leur programme sur l’accompagnement, la structuration et la valorisation des professionnels du secteur audiovisuel des pays hôtes. C’est dans cet objectif qu’il a été décidé de modifier le rythme d’itinérance et d’opter pour la mise en place de deux éditions de suite au sein d’un même pays. 

Cette nouvelle conception, tout en continuant à offrir une belle vitrine aux cinémas de l’espace francophone, vise prioritairement à renforcer l’ancrage local en impliquant davantage les partenaires et opérateurs du pays hôte dans l’élaboration des actions et processus de décisions.

Elle vise aussi à mieux valoriser les professionnels locaux et à accompagner la structuration de cinématographies francophones émergentes en développant un réseau de professionnels internationaux. Elle vise enfin à sensibiliser et œuvrer à l’éducation au langage cinématographique et à l’image en collaborant plus spécifiquement avec le public scolaire, les centres de jeunes et les écoles de cinéma et d’audiovisuel dans le pays d’accueil.